Ange BAGGIONINé le 20 octobre 1929 à Ferryville en Tunisie, il décède le 18 mars 2019, dans sa 90e année à Perpignan, où ses obsèques seront célébrées le 20 mars.

Très jeune, il décide de servir la France et rejoint l’ALAT en octobre 1956, en tant qu’observateur pilote avion, puis observateur pilote, qualifié moniteur sur hélicoptères (légers et lourds).

Il sert successivement en Algérie au GAOA n° 5 d’octobre 56 à avril 58, au GH n° 2 d’avril 58 à novembre 63, au GALDIV n° 3 à Baden d’avril 63 à août 68. À l’issue il est muté en France au 40e GALAT de Tarbes pour un an, avant de rejoindre le GALDIV 11 à Pau jusqu’en avril 74.

Il s’envole pour un nouveau séjour d’un an outre-mer au Tchad d’avril 74 à juin 75. À l’issue il rejoint l’ESALAT à Dax jusqu’en avril 78, avant de repartir pour un séjour de deux ans au Tchad de mai 78 à mai 80.

Muté à l’EAALAT du Luc, il quittera le service actif en octobre 1981.

Il est titulaire de la Croix de la valeur militaire avec deux citations à l’ordre de la brigade, quatre citations à l’ordre de la division et une citation à l’ordre du corps d’armée et aussi d’une Croix de la valeur militaire tchadienne à l’ordre de l’armée.

Il est commandeur de la Légion d’honneur, officier de l’ordre national du Mérite, titulaire de la médaille de l’aéronautique, de la médaille d’honneur du service de santé des armées et de la médaille de bronze de la sécurité civile.

Mon colonel, que Ste Clotilde vous accueille et vous protège. Bon dernier vol.

Pascal HAMES