G. YaconoC'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Germain YACONO, survenu le vendredi 2 septembre 2016. Ses obsèques se sont déroulées le 08 septembre en l’église du Crès (34). De nombreux vétérans étaient présents pour lui rendre un dernier hommage et soutenir son épouse, son fils et ses petits-enfants.


Né en 1932 à Saint-Louis (Sénégal), il suit des études de 1943 à 1951 dans les Écoles Militaires Préparatoires d’Hammam-Righa, de Billom et d’Autun, et s’engage dès sa sortie dans l’infanterie, et sert dans un régiment de tirailleurs à Constantine en Algérie, puis embarque pour servir en Indochine.
De retour, il est affecté à nouveau en Algérie où il va servir successivement à Bougie, Aurès-Nementcha et Souk-Ahras.

Il est retenu et participe au stage de pilote avions à l’ESALOA à Finthen (Allemagne) et décroche son brevet de pilote n° 428 le 8 décembre1956. Il appartient désormais à la famille ALAT.

À l’issue du stage il est affecté au GAOA n° 8 à Dinan du 1 janvier 1957 au 30 novembre 1957, puis au PMAH de la 25e Division Parachutiste dans le Constantinois (Algérie) du 1er janvier 1957 au 20 septembre 1961.
Il effectue sur sa demande le stage hélicoptère à l’ESALAT Dax et obtient le brevet de pilote hélicoptère le 2 octobre 1961.
Il est affecté au PMAH de la 21e DI à Batna (Algérie) du 30 septembre1961 au 5 septembre1962, puis au PMAH de la 11e DLI du 6 septrmbre1962 au 31 janvier1964.
Sa dernière affectation sera au GALDIV 11 à Pau du 1er février 1964 au 5 janvier 1969.
Il quitte définitivement l’ALAT le 5 janvier 1969.

Germain est titulaire de la carte du combattant (délivrée en 1961) et du titre de reconnaissance de la Nation (1969).

Germain a obtenu :
la Croix de guerre des TOE avec 1 citation à l’ordre du régiment en janvier 1954,
la Croix de la valeur militaire avec 3 citations à l’ordre du corps d’armée en 1959, 1960, 1961, 1 citation à l’ordre de la division en 1959 et 1 citation à l’ordre de la brigade en 1959,
la Médaille militaire en1960,
la Médaille de l’aéronautique en1962,
la Médaille d’honneur du service de santé des armées en 1964.

Il est chevalier de l’Ordre national du mérite depuis 1976.
Il est fait officier de la Légion d’honneur en 2001.
Il s’est vu remettre la Médaille de L’UNALAT en 2016.

Il a été, pendant de nombreuses années, le vérificateur aux comptes du groupement Languedoc-Roussillon.
Que Sainte Clotilde l’accueille et le protège.

Pascal HAMES

Éloge de Germain YACONO par JC LACOUR

 

Germain Yacono, en avril 2016