Stèle du col de Jau

Le 27 juin 2019, le général AUDOYER, président de l’AABC-CNEC/1er choc, demanda au président de l’UNA ALAT une participation de vétérans à la cérémonie que son association organise annuellement au col de Jau, en hommage au sergent-chef Georges TERRIEN du CNEC et au MCH Gérard GALLAND du 9e GALAT, pilote du L-19 n° 24704, disparus dans un accident aérien commandé le 29 juin 1968.


Notre association ignorait l’implantation de cette stèle et des cérémonies organisées. Pour des raisons de disponibilité des membres du bureau et du délai très court, nous n’avions pu répondre favorablement, mais engagement fut pris de notre présence en 2020.
Cette année, surmontant les difficultés liées à la COVID, une cérémonie a été organisée en respectant les mesures gouvernementales.
Notre porte-drapeau, Jean-Pierre BLANC, malgré un temps brumeux, avala avec prudence les dangereux lacets qui conduisent à la stèle, implantée au col de Jau. Il fut accueilli par Gérard VICTOR, délégué « Languedoc-Roussillon » de l’amicale des anciens CNEC & 1er CHOC.
Comme tous les ans, la zone de la stèle avait été désherbée au préalable par un membre de l’association.
La cérémonie débuta à 11h, sous une température glaciale. Avec solennité soutenue par la prière collective, l’aumônier du CNEC, Dom FRANÇOIS, bénit pour la première fois depuis sa construction le monument aux inscriptions commémoratives.
Le président d’honneur, Roger FIX, la voix chargée d’émotion, retraça les circonstances de l’accident mortel. Un dépôt de gerbe suivi d’une minute de silence, de la Marseillaise et du chant du « Bataillon de choc », clôtura cette cérémonie pleine d’émotion.
Tous les participants se retrouvèrent ensuite autour d’une bonne table au restaurant « Le Rabassou », à Rodès.
Des liens forts furent tissés en cette journée entre nos deux associations. Nous sommes désormais partie prenante dans cette commémoration et serons présents, dans la mesure du possible, tous les ans.
Pascal HAMES

Photos