TaxesLe ministère des finances a annulé les avis d’imposition concernant la taxe foncière qui avaient été adressés aux personnes qui en étaient exonérées jusqu’en 2015 (revenus de 2014).
Cette annulation s’applique aussi pour 2016 (revenus de 2015) dans la mesure où les revenus n’ont pas cru sensiblement.
Ultérieurement, un amendement adopté par l’Assemblée nationale maintient les exonérations d’impôts locaux en vigueur en 2015 et 2016 pour les retraités modestes. Il prévoit, pour les personnes exonérées en 2014, le maintien définitif des exonérations d’impôts locaux et de contribution à l’audiovisuel public, et met en place un « mécanisme de lissage dans le temps » à partir de 2017 pour éviter à certains retraités une entrée trop brutale dans la fiscalité locale.